PAOLO PARENTI

Né en 1978, diplômé en restauration de tableaux à l'école "Palazzo Spinelli" à Florence en 2008, Paolo Philippo Parenti a pu se familiariser avec la matière picturale et les techniques de peinture à l'huile, en reproduisant les oeuvres des peintres italiens de 18ème siècle comme Tiepolo et Canaletto. Il a également fréquenté les cours de dessin du Pavillon Bosio à Monaco. Depuis deux ans Parenti a entrepris une recherche artistique symbolique basée sur une introspection de la personnalité et sur le déroulement de l'esprit du monde. Membre du Comité National des Arts de Monaco, il vit et travaille à Monaco. Paolo Philippo Parenti "Mes oeuvres témoignent de la volonté d'explorer les pensées intérieures aussi bien personnelles que collectives. Cueillir des sentiments qui affluent dans notre époque et les retranscrire sur une toile. Je tente également de creuser dans l'histoire ancienne et de faire ressortir des traits caractéristiques, propres à toutes les nations, une source commune d'informations spirituelles qui sont innés et présentes dans chacun de nous, mais trop souvent oubliées. Mon objectif est de traduire ces sentiments par un language simple, compréhensible et actuel. Parfois en déstabilisant le spectateur, (voir oeuvre "Reflet perplexe, mais où va le monde?"), qui devient protagoniste de l'oeuvre et voit sa propre image restituée sur une plaque d'acier polie et ondulée. Le reflet qui en découle se trouve déformé et les traits caractéristiques de l'individu ont disparu. Alors qu'un mannequin habillé en une explosion de couleurs ouvre les bras vers le ciel et incite le spectateur à se demander : mais où va le monde? Parfois en faisant réfléchir de façon énigmatique (voir oeuvre "La voie", "La marche des aveugles"). La géométrie est un élément de construction important qui caractérise la plupart de mes oeuvres comme l'est d'ailleurs l'utilisation de mannequins qui représente l'humanité. Chaque artiste qui médite sur l'existence humaine et l'existence divine est un jour confronté aux questions : "Qui sommes-nous?, où sommes-nous?, où allons nous?" Il est bon de réfléchir, (voir oeuvre "Why am i thinking, i think it worth it"), de s'écarter du vide (voir "La marche des aveugles") et s'appuyer sur la raison (voir oeuvre "La force de la raison") pour contempler ce qui nous entoure. On s'aperçoit que c'est un éternel renouvellement (voir oeuvre "Renaissance" et "Infini")."

VOIR LA COLLECTION ARTWORK PARENTI